Le verbe haut et l’âme droite des cadets de Gascogne, représentants mythique de l’esprit et du panache français ont portés notre conception de l’engagement.

Populaires dans l’esprit et dans l’action, soucieux de tisser de vrais réseaux de solidarité et de recréer du lien social, les Gavroches veulent exalter deux aspects de la Générosité. Le partage, l’entraide et le dévouement au plus faible, victime du système capitaliste ou embryon sans voix et sans visage doivent s’assortir dans notre engagement d’une vraie noblesse du coeur. C ‘est la générosité de celui qui sait qu’il n’a rien à perdre mais tout à gagner à se donner !

Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l’oeil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, – ou faire un vers !
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
A tel voyage, auquel on pense, dans la lune !
N’écrire jamais rien qui de soi ne sortît,
Et, modeste d’ailleurs, se dire : mon petit,
Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
Si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !
Puis, s’il advient d’un peu triompher, par hasard,
Ne pas être obligé d’en rien rendre à César,
Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
Bref, dédaignant d’être le lierre parasite,
Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !