GOUVERNE-MENT – Gandrange, Lejaby, chômage, pause fiscale… Paroles, paroles …

Paris, le 1er avril 2014

Devant le Ministère de l’économie et des finances, les Gavroches dénoncent aujourd’hui, à travers la litanie des promesses économiques non tenues par les derniers gouvernements, les agissements des élites politiques, qui les discréditent.

Hier les Gavroches ont dénoncé les mensonges de nos dirigeants. Aujourd’hui ils s’insurgent contre toutes les promesses non tenues de nos dirigeants, promesses qui participent ainsi au discrédit de la parole politique.

Pourquoi s’engager sur des promesses qu’on n’est pas certain de tenir ?
Maintenir ou améliorer la croissance, endiguer la hausse du chômage…ces questions sont tellement complexes…pourquoi faire l’affront aux Français de leur faire croire qu’on sera certain de les résoudre une fois au pouvoir ?

Pourquoi faire des promesses qu’on est certain de ne pas tenir ?
« Nous ne les laisserons pas tomber » : promesses inconsidérées des dirigeants envers les salariés d’Arcelor Mittal (2008) à Gandrange, ou ceux de Lejaby (2012). La « pause fiscale » promise par notre Président grâce à « l’engagement de substantielles économies » de la République en août 2013 est un autre leurre…ces économies n’ayant pas été suffisamment importantes…

Les actes de ce type qui se répètent sont révélateurs du mépris affiché par ces dirigeants envers le Peuple. Ils ne font que causer la perte de confiance, le mépris par le Peuple des hommes politiques, alimenter leurs désillusions, leur détestation de la fonction politique et des institutions.
Témoin de ce désintérêt profond, de ce dégoût croissant, le niveau d’abstention inégalé pour une élection municipale – 36,3% – dans toute l’histoire de la 5è République.

Les Gavroches appellent de leurs voeux des élites responsables et honnêtes, un gouvernement ayant un véritable souci du bien commun et non des intérêts particuliers. Les Gavroches espèrent un retour à la réalité, à un principe de gouvernement qui respecte l’Homme et la Vérité.

Something to Say?

Your email address will not be published.


× 4 = 20