Les

GAVROCHES

Les Gavroches convoquent l’imaginaire des Misérables pour réinventer un roman national.

Ces enfants des barricades, amoureux des arts, s’engagent pour replacer le débat politique dans la rue et créer le dialogue. Avec humour, amitié et subversion, ils battent le pavé pour sensibiliser et défendre une école sans idéologie, la filiation père-mère-enfant et la dignité de la personne humaine. Ils veulent réinventer un patriotisme fraternel et populaire qui brise l’entre-soi communautariste. Les Gavroches osent l’impertinence généreuse !

casquettebretelles

SUBVERSIFS

GENEREUX

PATRIOTES

Pourquoi peut-on aimer la France ? – marché de Nanterre –

20161119_143253_5d3_2635_photo_bloody_winstonSamedi 19 novembre, quelques Gavroches sont au marché Pablo Picasso de Nanterre, avec une question à poser aux passants : Pourquoi peut-on aimer la France ?

La pancarte « Débattons » est posée, le débat peut commencer. Les discussions sont animées, les gens sont heureux que nous leur « donnions la parole » car « c’est jamais le cas avec les hommes politiques ».

Salim, 49 ans est père de trois enfants. Il est né à Nanterre, y habite et travaille à l’aéroport de Roissy. Pour lui « c’est une question complexe, parce qu’on nous donne quoi à aimer ? Trop de chômage, des jeunes qui zonent, qui sont paumés, des politiques qui votent des lois dans leur coin, sans nous demander nos avis ». Mais il dit qu’il aime bien « les gens qui réparent les châteaux à la campagne pour faire des chambres d’hôtes, au moins le château c’est une marque de l’Histoire de France et les gens après ils oublient pas ». L’échange se poursuit sur l’affaire de Jean-Michel Aphatie qui annonce que s’il est élu président, il commencera par démolir le château de Versailles. Salim « c’est qui ce journaliste qui annonce ça ? Toute l’Histoire qui est passée dans ce château elle va partir avec ? Il pense aux travailleurs de Versailles ? Même pas de respect pour les jardiniers… ». Et il ajoute que « démolir Versailles c’est comme tuer Jacques Prévert, ça ne fera qu’enlever du Beau aux gens ».

20161119_143305_5d3_2636_photo_bloody_winston20161119_142422_5d3_2634_photo_bloody_winston

Plus loin deux Gavroches échangent avec une mère, voilée, qui fait le marché avec sa fille Fatima, âgée de 11 ans. Elles habitent Saint-Cloud. La mère aime la France parce que « c’est un pays qui a de bonnes lois, qui protègent les enfants et les femmes ». Son discours est émouvant, elle va jusqu’à dire qu’elle « préfère crever aujourd’hui plutôt que de quitter la France ». Sa fille Fatima, timide, dit qu’elle aime la France « parce que c’est une belle langue. Je suis en sixième et j’apprends les verbes, j’aime bien la grammaire. » Sa mère très fière d’elle ajoute que c’est une bonne élève, « elle a eu deux 20/20 en histoire ! ».

20161119_142126_5d3_2630_photo_bloody_winston20161119_132838_5d3_2623_photo_bloody_winston

La matinée s’achève, il fait froid et le marché se vide. Les Gavroches sont convaincus d’une chose : toutes ces personnes interrogées sont en attente de transmission culturelle et elles ont soif d’aimer la France.

Alors retournons dans quelques semaines à Nanterre pour faire aimer la France !

Suivez-nous sur :

Facebook : https://www.facebook.com/LesGavroches/?ref=ts&fref=ts
Twitter : https://twitter.com/Les_Gavroches
Youtube : https://www.youtube.com/user/LesGavroches

Fête de la musique 2016

La fête de la musique avec les Gavroches c’est une ambiance de bal populaire au cœur de Paris.

Les jeunes amoureux de la France, défenseurs infatigables du Beau et du Vrai, sont venus nombreux pour partager ce moment patriotique et fraternel.

Lien presse :
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/06/ambiance-%C3%A0-la-f%C3%AAte-de-la-musique-avec-les-gavroches.html

[caption id="attachment_4293" align="aligncenter" width="960" class=" "]13507228_574971656016275_3952831149752703339_n « Suzette » qu’on « emmène au vent » ou « Paris en colère » dans une « douce France » ?[/caption] [caption id="attachment_4292" align="alignnone" width="1024"]13528227_576988199147954_60269834381199056_o Un vrai moment de liesse populaire, car le Bien Commun se construit dans la rue, dans l’échange et aussi dans la joie ![/caption]

 

Teaser ci-dessous, plus de vidéos ici : https://www.youtube.com/user/LesGavroches/videos

 

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=P2zSMyR0iJg[/embedyt]